https://www.google.com/analytics/web/#report/visitors-overview/a64445863w100415224p104305700/

Tranche de vie - Page 3

  • Tranche de vie

    Afficher l'image d'origine

    A l'occasion du prochain réveillon, je voudrais remercier chaque lecteur que je connais bien souvent. Votre assiduité m'a aidé à tenir ce blog et ainsi surmonter les épreuves de maladie et autres. Cela m'a obligé à me dépasser et ne pas laisser tomber les bras. Cette chaleur humaine a été d'un grand réconfort.

  • Coupez pas le cable optique

    Afficher l'image d'origine

    Hier VOO m'a annoncé ainsi qu'à ses autres abonnés, la coupure d'un fil optique. Annonce tardive par SMS, non sans que j'aie démonté au préalable mes différents cables et remonté ceux-ci.. Ceci explique la parution tardive de votre blog local Sudpresse.

  • Horreur une souris dans la maison

    Votre maison est bien entretenue ou elle est récente et pourtant vous avez vu une souris courir dans la maison.

    • Les souris sont souvent porteuses de tiques, d'acariens, attirent les mouches. Si vous tuez les souris, tous ces parasites vont chercher un autre hôte, ce pourra être un de vos animaux domestiques ou un des membres de la famille, dont vous-même.
    • Les crottes de souris peuvent représenter un danger pour votre santé. Vaporisez ces crottes avec de l'eau de Javel ou de l'alcool dénaturé avant de les enlever, en faisant attention de ne pas les mettre en contact avec votre peau ou vos vêtements.
    • Si vous avez un chien, il est sage de vous débarrasser rapidement des souris (pas du chien). À la différence des chats, les chiens ont un système immunitaire qui ne leur permet pas toujours de résister aux parasites transportés par les souris.
    1. Essayez l'essence de menthe (poivrée). La menthe poivrée est un moyen de dissuasion naturelle. L'odeur est tout simplement trop intense pour les rongeurs et ils ne chercheront pas à s'en approcher. Cela aide aussi à masquer l'odeur des délicieux morceaux de nourritures qui ont été manqués lors du nettoyage. Vous pouvez acheter de l'essence de menthe poivrée dans la plupart des magasins d'aliments naturels et même en grande surface. Déposez une goutte ou deux sur une boule de coton. Placez les boules de coton dans les zones où les souris sont susceptibles d'entrer dans votre maison, par des portes ou des bouches d'aérations, etc... Un autre moyen de dissuasion utile est de cultiver de la menthe poivrée à proximité des entrées. Vous pouvez aussi utiliser la menthe dans vos plats comme but dissuasif.
    2. Scellez les possibles entrées. Les souris peuvent passer à travers des petits trous (si la tête peut passer à travers, le corps passe aussi), mais la meilleure façon d'avoir une maison sans souris est de sceller toutes les entrées possibles. Bien que cela puisse être difficile à réaliser dans les vieilles maisons, c'est la solution la plus efficace. Une bonne façon de boucher les petits trous est d'utiliser du gratton vert Scotch-Brite (utilisés pour nettoyer les casseroles et autres) découpé à la bonne taille.
    3. Insérez de la laine d'acier dans les trous de souris. La laine d'acier empêchera les souris d'utiliser le trou pour revenir dans votre maison. Mieux encore, elle est trop dur pour que les souris là mâche et passent à travers.
    4. Placez de la litière pour chat déjà utilisé autour des entrées de la maison. La souris va renifler l'odeur d'urine de chat et déguerpira sans demander son reste.
    5. Utilisez des fientes sèches de serpent. Visitez un zoo, un centre pour reptile ou un magasin pour animaux de compagnie et demander des fientes séchées de serpent. Placez les près de l'entrée et dans les endroits où les souris semblent aller, hors de la portée des enfants et des animaux.
    6. Installez quelques pièges à souris si vous n'êtes pas dégoûté ou opposé à cette méthode. Les bon vieux pièges à souris avec des appâts de beurre d'arachide ou de graisse de bacon ont tendance à bien fonctionner. Elles sont plus humaines que les pièges de colle, mais parfois ne parviennent pas à tuer, et ne font que mutiler. Les pièges collants attrapent la souris, mais cela ne la tuera pas. Vous aurez à le faire vous-même. Les pièges à souris électriques sont très efficaces. Ceux-ci seront électrocutent une souris dans les 10 secondes de contact.
    7. Essayez un piège plus humain. Il existe des pièges qui capturent la souris dans une boîte. La souris peut y entrer mais pas en sortir. Cela peut être une façon humaine d'attraper les souris, mais cela peut être un problème cqr vous devez aller les libérer à un endroit éloigné. Vous ne voulez pas les jeter dans votre jardin, car elles vont tout simplement revenir!
    8. Faites les fuir par le son. Il existe des appareils électroniques qui émettent un signal sonore que les rongeurs détestent. Ce bruit n'est pas un danger pour les chiens et les chats et peuvent être achetés dans les quincailleries. Mais certaines études suggèrent que ce type d'appareil sont inefficaces.
    9. Gardez votre maison propre. Si il n'y a rien à manger, elles seront moins enclines à rester chez vous. Pourquoi ne pas sortir aller dîner au restaurant? Sérieusement, cependant, conservez tous les aliments entreposés dans des contenants hermétiques et dans des endroits qui sont à l'abri des souris.
    10. Lancez une serviette sur la souris. Elle restera sous la serviette pendant une courte période. Mettez une corbeille à papier renversé sur la serviette. Rabattez les bouts de serviettes qui dépassent de la corbeille de sorte qu'elle soit en contact avec le sol. Glissez la pochette d'un disque vinyle, ou un grand morceau de carton sous la corbeille et la serviette. Retournez soigneusement la corbeille dans le bon sens. Portez le tout à l'extérieur et jeter la serviette contenant la souris dans la corbeille dans une zone loin de votre maison.
  • Tranche de vie

    Afficher l'image d'origine

    Remise d'une distinction (3ème) au groupe Sudpresse

    Afficher l'image d'origineomme déja répété, le travail de blogueur au groupe Sudpresse est bénévole mais il demande beaucoup de disponibilités, de dévouement et de présence lors des événements marquants de notre communauté. L'intérêt médiatique de notre rurbanité est particulier et il faut le cerner. Ce n'est pas celui d'un grand organe de presse. Cette vocation est valorisante car elle mène à la reconnaissance. Témoignages de satisfaction et distinctions accumulés sont motivants. Il y a des récompenses morales. Vivre dans une culture régionale de personnes extraordinaires est épanouissant.  Pour vous informer, notre blog est LE champion toutes catégories de la production. Mais la vie peut vous accabler d'épreuves malgré un moral bien trempé et une force créatrice importante..

    La conséquence en est une fatigue physique générale incontrôlable qui me mine Une chape de plomb paralysante s'abat sur moi. Fatigue de l'esprit entraîne fatigue du corps.  Epreuves morales et épreuves physiques sont dues aux vécu personnel et à la pénible maladie contre laquelle je mène un vieux combat depuis 8 ans déja et qui attaque tout mon être. Mon oncologue m'a affirmé que ses autres patients au parcours identique ne sont plus là pour témoigner. En outre quand le sort vous croit faible, il s'acharne. 

    Ma politique pour m'en sortir? C'est celle des petits pas car je ne peux déployer de gros efforts et quand je me retourne, je suis étonné de la distance parcourue. Un petit pas plus un petit pas plus ..... égalent une grande distance. Il faut aussi par moment accepter de se faire aider, oublier sa fierté mal placée mais garder son libre arbitre.

    J'offre bien souvent l'image désolante d'un infirme clopinant aux traits tirés à mon corps défendant. Je voudrais refléter un homme en pleine possession de ses moyens. Je reste persuadé que la volonté est une médication efficace. Seule constance persistante chez moi, un humour juvénile persistant de vieux gamin. Ce n'est pas le courage qui manque ni la force morale, c'est la robustesse défaillante, l'absence de ressort. Malgré ma volonté bien tendue, il m'arrive de manquer certains rendez-vous événementiels dès lors que je m'y était préparé. Mes absences ne sont donc pas volontaires. ce n'est qu'après coup que je constate la nuisance. Certains s'en aperçoivent et m'adressent leur courriel pour éditer.

    Le corps humain est équipé d'un tableau électrique où le différentiel coupe le courant en cas de surcharge dans l'installation. Mon amygdale cérébrale a tiré l'alarme et m'oblige à dormir les 3/4 du temps alors qu'il n'y a pas prestation physique intensive.  

    J'ai fait appels publics bien souvent à des remplaçants, mais l'engagement n'est pas à prendre à la légère et aucune réponse ne me parvient en retour. Le résultat partiel et positif en est une participation à la rédaction par de braves gens ayant pourtant obligations et vie de famille. Une certaine indulgence des miens  m'est accordée. 

    Deux déménagements m'ont éloignés de mon paradis et la distance accentue les inconvénients. Il n'en est pas moins que je suis reconnaissant à ma fonction d'avoir pu étendre  l'extension maximale les branches de l'éventail de mes facultés littéraires créatrices, aiguiser mon entregent et permettre de me familiariser avec l'exercice de la photographie où j'étais nul. Cette parution m'a épanoui.

    Neupréens vous avez conforté mon opinion que la vie est belle et que nous pouvons rencontrez plein de personnes intéressantes dans notre existence. Je continuerai mes gros coups de pouces noueux aux activités locales  Permettez-moi de publier encore et lisez moi malgré tous mes défauts. Mes responsables m'informent de l'important taux de pénétration rencontré. Cet article n'a pas pour but de me plaindre mais d'expliciter certains manquements. Nous ne sommes pas des machines.

  • Tranche de vie

    Coucou nous revoilou

     

    Afficher l'image d'origine

    Après huit jours d'absence le blog Sudpresse de Neupré réapparaît. Cet empêchement résulte du déménagement de votre serviteur. Les délais de raccordement internet étaient longs. J'ai acheté une clef de connection de modem portable et souscrit à l'abonnement ad hoc. Mais ce réseau n'a jamais fonctionné. Vous l'aurez deviné la tenue de ce blog nécessite de nombreuses heures de travail.

    Mais les encouragements ne manquent pas. Et c'est un vrai plaisir de revoir ces têtes de brave gars et braves dames neupréens. A ces gens je dois en retour l'exploitation de toutes mes ressources.