https://www.google.com/analytics/web/#report/visitors-overview/a64445863w100415224p104305700/

Tranche de vie - Page 2

  • Carence

    Ce 31 mars impossibilité physique d'éditer mon blog Sudpresse Neupré et pas de repreneur en vue.

    Mes sources généralement consultées le vendredi sont

    • Que faire.be   
    • Calendier des Marches de la FFBMP

    • SPORT-ADEPS.BE

    • http://www.skynet.be/actu-sports/meteo/ma-meteo/liege (météo)
  • Tranche de vie

     Résultat de recherche d'images pour "un mondede fous"

    Non je ne rêve pas, comme à chaque fois je recoupe l'information. Et la situation semble se généraliser dans nos institutions et nos sociétés commerciales. Nous vivons dans un monde de fous.

    • Dans une grande clinique de la région vous passez initialement par l'accueil et l'employée vérifie minutieusement si vos coordonnées n'ont pas changé. Oui, vous avez déménagé et vous l'avez déjà signalé. Quelle n'est pas votre surprise quand vous recevez un pli d'huissier car vos factures étaient toujours adressées à l'ancienne adresse et la poste ne faisant pas suivre malgré votre signalement de mutation. Pourtant les datations de facturations  sont postérieures à votre déclaration de changement. 
    • Il devient de plus en plus fréquent de recevoir des rappels de facture pourtant déjà payées de grandes sociétés de communication. Lors de vos contacts les exigences de ces organismes réclament des pièces justificatives alors qu'ils sont censés les avoirs. C'est une manoeuvre dilatoire. Le procédé semble bien généralisé. Vous êtes un particulier et donc vous n'êtes pas astreint à tenir des pièces comptables en l'occurrence un facturier. C'est là que le bon sens disparaît C'est cette société qui vous demande de justifier votre payement.De guerre lasse, les honnêtes gens payent deux fois pour ne pas avoir d'ennuis.  Tous les membres de ma famille ont connus le cas;
    • Le problème de déménagement semble constituer une difficulté pour les systèmes informatisés de gestion. Le même formulaire de domiciliation m' été envoyé quatre fois et réclamé obstinément malgré les envois par un organisme financier.
    • Heureusement le SPF Economie dispose de médiateurs et les organismes malhonnêtes sont connus. Ne cédez pas à la tentation de capitulation. Se défendre est bien plus profitable.
  • Agréable surprise

     Afficher l'image d'origine

    Afficher l'image d'origine'hiver a été rude et je me suis retrouvé à l'hôpital avec 4O de fièvre et totalement épuisé par une bronchite pernicieuse. Mes jambes ne me portaient plus. J'étais donc alité avec non pas avec des menottes mais avec ces baxters qui compliquent tout:prise de repas, ablutions, besoins naturels etc....  Même le sadique kiné vous fait promener avec cet attirail sans compter l'humiliante chemise d'hôpital qui vous dévoile l'arrière train et qu'on s'obstine à vous faire porter sans tenir compte de votre pudeur. Instinctivement, je m'appliquais à surveiller mes arrières, une main dans le dos. Quand vous plaignez de l'étroitesse de ce vêtement il vous est rétorqué que c'est "taille unique". Malheureusement j'ai une stature au dessus de la moyenne. Et cela fait des années que dans tout les hôpitaux, la grogne règne, mais que les plaintes sont ignorées.

    De bonnes âmes me disent souvent qu'il faut positiver. Mais non, il faut pouvoir aussi râler. J'étais donc allongé pestant contre ces nuisances que j'ai reçu la visite de notre échevin de l'enseignement et de la culture Benoit Hons. Malgré son emploi du temps chargé il avait trouvé le moyen de se libérer pour me rendre visite. Mais comment fait ce diable d'homme pour se trouver partout. Et quel brave type! Merci Benoit

  • Tranche de vie

    Afficher l'image d'origine

    En passant près de la nouvelle annexe oncologique du CHU j'ai entendu des cris que je croyais enthousiastes. "Cool, cool entendais-je. Renseignements pris ce n'était pas "cool,cool; mais ça coule, ça coule. Il y avait des fissures entrainant des écoulements d'eau.

  • Tranche de vie

    Afficher l'image d'origine

    Dans les chambres d'hôpitaux le nombre de visite est inégal pour chacun et l'on voit certains se fournir en chaises chez le voisin avec ou sans formule de politesse.Mais dans certaines classes sociales il semble plus commode de réquisitionner pour poser ou son sac ou un vêtement. Les regards désaprobateurs ne semblent faire aucun effet. Seul compte le confort personnel. Quand instaurera t-on dans l'enseignements des cours de courtoisie et de savoir-vivre.