https://www.google.com/analytics/web/#report/visitors-overview/a64445863w100415224p104305700/

Ca s'est passé près de chez vous - Page 3

  • ’Le tram liégeois se fera, sur base du dossier actuel’ a rassuré le gouvernement wallon

    Politiquement, c’est une bombe. Le futur tram de Liège a fait l’objet d’un long débat en séance plénière au parlement de Wallonie. Comme tous les différents partis qui sont intervenus, le cdH Benoit Drèze (à l’origine de cette séance spéciale) a exhorté : "Il faut avancer, tout de suite, c’est une nécessité, Liège est la seule grand ville belge qui ne dispose ni d’un tram ni d’un métro".

    Dans l’opposition, Christine Defraigne (MR) a questionné : "le dossier du Tram est-il encore prioritaire pour le GW ?"

    "Nous allons faire ce tram", a rassuré la ministre de l’Environnement, de l’Aménagement du territoire, de la Mobilité et des Transports, Carlo di Antonio (cdH). "La dépense va être inscrite au budget wallon de 2017, sur base du scénario actuel. Je suis certain que, dans les mois à venir, l’Europe va devoir assouplir sa position par rapport aux partenariats public-privé car d’autres villes d’Europe sont concernées."

    Il a aussi ajouté : "L’Institut des Comptes nationaux, qui a validé plusieurs fois notre montage financier, discute des problèmes d’interprétation avec Eurostat. C’est peu probable que ça aboutisse mais on doit tout de même l’envisager. Cette discussion permettrait également d’évaluer les risques si on passe outre l’avis d’Eurostat." Le ministre souligne qu’il reste un peu de souplesse dans la décision d’Eurostat pour le DBFM.

    "On ne peut pas demander d’acheter une maison cash ; c’est ce que l’on nous demande actuellement", métaphorise-t-il.

  • Le satellite liégeois OUFTI pourrait rejoindre l’espace en avril

    D’ici quelques semaines, le 12 avril, le nano-satellite liégeois O.U.F.T.I., acronyme de Orbitral Utility for Telecommunications Innovations devrait être envoyé en orbite depuis le Centre Spatial Guyanais.

    Le professeur d’aérospatiale et de mécanique à l’Ulg Gaëtan Kerschen, et le professeur Jacques Verly avaient lancé le projet en 2007. Sa vocation première était pédagogique. L’idée était de proposer aux ingénieurs de l’Ulg de compléter leur formation fort théorique en prenant part à un projet grandeur nature. Les étudiants en ingénierie de Gramme et de l’ISIL ont également mis la main à la pâte.

    En premier lieu, il jouera un rôle dans le domaine des télécommunications. Il est le premier satellite à être lancé avec un protocole D-Star à bord. Ce protocole est utilisé par la communauté des radios amateurs et va leur permettre de recevoir des signaux de qualité bien meilleure. La seconde vocation d’OUFTI est de transporter des cellules solaires à rendement amélioré. Dans l’espace, il ne s’agit pas du même type de panneaux solaires que sur les maisons. Ceux-ci ont un rendement qui tourne aux alentours de 15 % d’énergie utile. Les cellules solaires d’OUFTI, elles, auront un rendement de 30 % !

  • NEUPRÉ - CONDAMNATION

    Son « ami de 30 ans » était un pervers

    Une peine de 18 mois de prison ferme vient d’être prononcée par le tribunal correctionnel de Liège à l’encontre d’un Neupréen de 39 ans reconnu coupable de faits d’attentats à la pudeur sur une petite fille née en 2006 et d’outrage aux mœurs à l’encontre d’une autre enfant du même âge. Les faits avaient été commis entre les mois de juin et août 2013, alors que Geoffrey avait été hébergé chez un ami qui le connaissait depuis 30 ans. Ils avaient été révélés lorsque les petites filles, deux demi-sœurs, avaient chuchoté au sujet de Geoffrey. La maman avait demandé ce qu’elles disaient, mais elles lui avaient répondu que c’était « dégueulasse ». L’une d’entre elles avait ensuite expliqué qu’elle s’était réveillée la nuit pour se rendre aux toilettes, et qu’elle était tombée sur le Neupréen qui se masturbait /face à l’ordinateur. Il avait ensuite demandé à l’enfant de venir s’asseoir sur ses genoux. C’est à sa tante que l’autre petite s’était confiée, expliquant que l’hôte de ses parents lui avait baissé sa culotte et qu’il lui avait précisé qu’il ne fallait pas qu’elle le dise. Il lui avait aussi demandé de lui ramener… son urine dans un petit pot, ce qu’elle avait refusé. Les psys ont souligné que les petites n’essayaient pas d’en rajouter, qu’elles étaient maîtrisées dans leurs propos, et a conclu qu’elles étaient crédibles. Leur père et beau-père avait eu beaucoup de difficultés à croire que son ami avait pu se comporter de telle manière. C’est lui qui avait déposé plainte à la police pour les petites, mais il pensait, avait-il expliqué

    source LA MEUSE 29/12/15

    Lire la suite

  • Neupré : 5 places d'accueil en plus pour les candidats réfugiés

    La commune de Neupré accueille depuis 2000 des candidats réfugiés dans des Initiatives Locales d'Accueil. Elle vient d'ouvrir une troisième maison destinée à cette action. Située à Plainevaux, elle porte à 14 le nombre de places dévolues à l'accueil de candidats réfugiés sur la commune