https://www.google.com/analytics/web/#report/visitors-overview/a64445863w100415224p104305700/

communiqué de presse

En 2019, les sentiers de grande randonnée fêteront ses 60 ans en même temps que les 50 ans de la fédération européenne de la randonnée pédestre.
Je m’occupe de l’historique de la randonnée pédestre et de son développement Belgique et Europe.

La naissance des sentiers balisés remontent en 1840 en forêt de Fontainebleau par un soldat de Napoléon.

Le succès de ces premiers sentiers est liés à la proximité de Paris et ses nombreux dénivelés permettant l’initiation à l’escalade.

A l’époque, on parlait d’ascensionnistes et excursionnistes.

La fédération française de la randonnée pédestre fête ses 70 ans avec comme pionnier du réseau GR en 1947 Jean Loiseau qui avait découvert les sentiers ardennais en 1936 et avait rédigé un livre sur les randonnées ardennaises.

Le développement de la rando en Belgique date de 1910 et l’origine de la rando se trouve en Forêt Noire en Allemagne vers 1864 puis le club vosgien s’est créé après ainsi que la randonnée en Allemagne, Suisse, Italie, empire austro hongrois avant 1914.

Après la guerre 14-18, la rando repris de service en Allemagne, Hongrie, Tchécoslovaquie, pays nordique, Angleterre, Pays Bas, Belgique.

Les nombreux clubs alpins créés entre 1860 et 1920 parmi l’arc alpin a développé le tourisme pédestre en plaine et montagne.

Naissance des refuges, auberges de jeunesse, refuges des amis de la nature, club vosgien vers le début du 20 ème siècle.

1936 les congés payés, développement du scoutisme, patro, mouvement de jeunesse…incitant à la découverte de la France et autres.

Jean Loiseau s’est inspiré du scoutisme et a créé la route des randonneurs bien avant les GR.

La création des parcs nationaux avant 1900 aux Etat Unis étaient suivis de près également comme les randos effectués sur le sentier des Appalaches par des randonneurs français.

L’histoire de l’alpinisme est également lié à la randonnée pédestre dont la première ascension du Mont Blanc par Jacques Balmat.

Il y a aussi les écrivains ayant fait une partie de la découverte de la nature, des sentiers ,de la montagne.

Antoine De Baecque est un historien randonneur ayant fait le GR5 entre le lac Léman et Nice dont le livre parle de l’histoire de la rando alpine, GR en France et autres pionniers, un autre livre sur les écrivains randonneurs et le dernier histoire de la marche.

Nombreuses interviews en radio dont 8 émissions d’une durée de 30 minutes chacunes.

France inter plus exactement.

Il indique que l’histoire de la marche n’intéresse pas les historiens car pas de date commémorative comme l’escalade et l’alpinisme.

Au sein du club alpin français eu lieu à une certaine époque un fossé entre les alpinistes et excursionnistes …

Différence d’appréciation de la rando et escalade.

Les Anglais furent en avance sur les alpinistes européens de l’arc alpin si je comprends bien les quelques infos lues.

Nous avons la chance d’avoir un randonneur français connu il y a plus de 40 ans ayant fait développer la randonnée pédestre dans le Nord de la France, région Lille…

Ce pionnier de la rando habite dans le Nord de la France et membre fondateur du club Douai Marche.

La Ville de Douai est jumelée avec Seraing.

Cette région n’était pas connue pour ses sentiers, chemins mais pour les terrils.

Maintenant c’est une région touristiques comme les montangnes Alpes, Pyrénées.

La revue GR sentiers de Janvier a consacré un article sur l’histoire de la marche.

Infos sur le site www.grsentiers.org où l’on peut commander la revue de Janvier 2017.

Le site vous donnera plus d’informations pratiques sur la randonnée pédestre en Belgique, les sentiers de grande randonnée, ses guides de randonnée en boucle, en famille ainsi que les sentiers de grande randonnée.

 

Jean-Pierre Englebert.

Club de marche les Vaillants de Seraing.

 

 

Les commentaires sont fermés.