https://www.google.com/analytics/web/#report/visitors-overview/a64445863w100415224p104305700/

Le satellite liégeois OUFTI pourrait rejoindre l’espace en avril

D’ici quelques semaines, le 12 avril, le nano-satellite liégeois O.U.F.T.I., acronyme de Orbitral Utility for Telecommunications Innovations devrait être envoyé en orbite depuis le Centre Spatial Guyanais.

Le professeur d’aérospatiale et de mécanique à l’Ulg Gaëtan Kerschen, et le professeur Jacques Verly avaient lancé le projet en 2007. Sa vocation première était pédagogique. L’idée était de proposer aux ingénieurs de l’Ulg de compléter leur formation fort théorique en prenant part à un projet grandeur nature. Les étudiants en ingénierie de Gramme et de l’ISIL ont également mis la main à la pâte.

En premier lieu, il jouera un rôle dans le domaine des télécommunications. Il est le premier satellite à être lancé avec un protocole D-Star à bord. Ce protocole est utilisé par la communauté des radios amateurs et va leur permettre de recevoir des signaux de qualité bien meilleure. La seconde vocation d’OUFTI est de transporter des cellules solaires à rendement amélioré. Dans l’espace, il ne s’agit pas du même type de panneaux solaires que sur les maisons. Ceux-ci ont un rendement qui tourne aux alentours de 15 % d’énergie utile. Les cellules solaires d’OUFTI, elles, auront un rendement de 30 % !

Les commentaires sont fermés.