jeudi, 28 novembre 2013

Emission contact

30 novembre et 1er décembre 2013 sur la Une : " TROP D'ACCIDENTS CHAQUE W.-E. ! "

De nombreux accidents ont lieu durant le W.-E.. Ils impliquent principalement des jeunes conducteurs ! L'IBSR lancera en novembre une campagne destinée à sensibiliser les jeunes aux risques de l'alcool, de la drogue, de la fatigue et de la vitesse au volant..

mercredi, 27 novembre 2013

Communiqué de presse de la Police Fédérale

26/11/2013

MIEUX TRAVAILLER ENSEMBLE POUR LA GESTION DE L’ORDRE PUBLIC.

Entraînement commune des polices belge, allemande et néerlandaise.

 EUPEN, 26/11/2013. – Ce mercredi 27 novembre 2013, plus de 500 policiers belges, allemands et néerlandais se réunissent à Düren (Allemagne) pour s’exercer à gérer ensemble différents cas de troubles de l’ordre public.

 C’est pour la première fois qu’un exercice de si grande ampleur est organisé dans cette région frontalière Euregio-Meuse-Rhin. Dans le cadre du traité de Prüm et du collaboration Benelux l’aide policière offerte aux pays voisins peut être immédiate. C’est pourquoi, l’appui des collègues étrangers est souvent demandé. L’objectif de cet exercice est de détecter et améliorer les problèmes pratiques qui peuvent survenir dans la coopération tri-nationale.  

 Au total, 525 policiers participent à ces exercices. Pour la police belge, on peut compter 160 participants issus de plusieurs corps : zone de police Bruxelles Capitale-Ixelles, Corps d’intervention de Hasselt, de Asse, de Namur, de Liège et de Luxembourg.

En plus des participants aux exercices, des collègues de tout le pays seront présents sur place pour observer le déroulement des simulations et offrir leurs avis, réflexions et recommandations.

 Trois exercices sont prévus :

-          Sous le commandement des policiers belges, les policiers devront déloger d’un bâtiment des adversaires au dépôt de déchets nucléaires. Ces manifestants seront violents ou non;

-          Sous le commandement des policiers allemands, les policiers devront procéder à des contrôles de bus de manifestants en route pour une manifestation anti-nucléaire tout en gérant la présence de contre-manifestants ;

-          Sous le commandement des policiers néerlandais, les policiers devront intervenir sur le sit-in de manifestants allemands présents lors de l’escorte d’un transport de déchets radioactifs.

 Collaboration internationale

Actuellement, il n’est pas inhabituel, pour des missions d’ordre public, que des collègues qui travaillent dans la région transfrontalière demandent l’appui des policiers voisins. C’est le cas par exemple lors du Grand Prix de Francorchamps ou pendant le marché de Noël d’Aix-la-Chapelle. Pour la police d’Eupen par exemple, il est en effet plus intéressant d’appeler en renfort les collègues allemands plutôt que les collègues de Bruxelles. Ils peuvent se rendre sur place plus rapidement et assurent une visibilité, un accueil et une assistance de qualité aux citoyens étrangers.

 C’est donc parce que les collaborations sont nombreuses que les trois pays ont décidé d’améliorer les procédures de travail en commun. En effet, les collègues sont malgré tout confrontés à des problèmes de compréhension linguistique ou à des différences de tactiques.

dimanche, 24 novembre 2013

Qui peut rouler sur une bande bus ?

Le commissaire Olivier Quisquater répond à la question d'un internaute qui veut savoir si les motos peuvent rouler sur les bandes bus.

Pour rappel tout d'abord, une bande bus est une bande annoncée par un panneau et des marquages avec des lignes discontinues et la mention BUS. S'il s'agit de lignes continues, c'est une autre situation appelée un site spécial franchissable, aussi appelé site propre. Nous y reviendrons.

Mais concernant la bande bus, délimitée par des lignes discontinues, celle-ci peut en tout temps être empruntée par les transports en commun, les transports scolaires et les taxis. Si on ajoute un logo vélo au panneau, logo rappelé éventuellement au sol, la bande bus est aussi accessible en permanence aux cyclistes et aux cyclomotoristes. Même chose pour les cyclomotoristes et les motards, il faut que les logos cyclomoteur ou moto soient ajoutés au signal routier. Ce dernier cas doit encore être assez rare car je n'ai personnellement pas encore vu de bande bus ouverte aux motos. Si vous en connaissez une, merci de m'en informer, ça m'intéresse.

Rappelons aussi que les autres véhicules peuvent parfois emprunter une bande bus à certaines conditions. Ce sera le cas pour contourner un obstacle en chaussée, pour accéder à une place de parking ou une propriété riveraine et à l'approche immédiate d'un carrefour pour changer de direction. Ce dernier cas n'est pas très clair car la loi ne dit pas exactement à quel endroit le conducteur qui va changer de direction au prochain carrefour peut emprunter la bande bus. C'est donc la jurisprudence qui précise qu'il faut emprunter la bande bus dès que l'on a passé le carrefour qui précède celui du changement de direction. C'est finalement assez logique, ça permet d'éviter que chacun emprunte la bande bus à des endroits différents pour virer au prochain carrefour, ce qui serait dangereux.

Alors quelle est la différence entre la bande bus et le site spécial franchissable, appelé aussi site propre, et qui est délimité par des lignes continues et des marquages en damier ? Et bien tout d'abord, vous ne pouvez pas l'emprunter pour changer de direction au carrefour suivant. Autre différence, les taxis et les transports scolaires y sont aussi interdits sauf mention sur le signal routier, pareil donc que pour les cyclistes, les cyclomotoristes et les motards. Mais vous pouvez tout de même emprunter le site propre pour contourner un obstacle en chaussée, pour accéder à une place de parking ou une propriété riveraine. Et bien entendu, pour traverser le site propre à hauteur d'un carrefour. Mais comme un site propre ne fait pas partie de la chaussée, en le traversant, vous devez céder le passage aux véhicules qui y circulent, vous ne pouvez donc y bénéficier d'une quelconque priorité, même si ce n'est pas un tram mais un bus qui arrive.

jeudi, 14 novembre 2013

Tarifs des amendes

Quatre catégories d'infractions différentes existent depuis le 31 mars 2006:

  • les infractions du 1er degré
  • les infractions du 2ème degré
  • les infractions du 3ème degré
  • les infractions du 4ème degré

Les 'super-amendes' ont été effacées et une peine plus logique a été introduite. Au fur et à mesure que le risque d'accident augmentera, les amendes augmenteront également.

Celui qui commet une infraction, recevra de la police une proposition de perception immédiate. Les timbres-amende n'existent plus. Ils sont remplacés par le paiement soit électronique à l'aide d'une carte de crédit ou de banque, soit par virement.

Les étrangers (comprendre non-résident en Belgique) doivent toujours payer au comptant, faute de quoi leur véhicule peut être retenu et ensuite pourrait même être confisqué par le juge.

Lorsque la perception immédiate n'est pas payée, le parquet peut alors proposer une transaction. Si cette dernière n'est toujours pas payée, vous pouvez être cité à comparaître au tribunal de police.

Les personnes ayant commis une infraction du 4e degré seront en principe toujours citées à comparaître.

A. TARIFS DES AMENDES ( sauf excès de vitesse)

Nature de l’infraction Perception immédiate Proposition transactionnelle Tribunal Déchéance du droit de conduire
- Premier degré € 50 € 60 € 55 à € 1375 Non
- Deuxième degré € 100 € 110 € 110 à € 1375 Facultatif
- Troisième degré € 150 € 160 € 165 à € 2750 Facultatif
- Quatrième degré € 300 * - € 220 à € 2750 8 jours à 5 ans **
 

* Pas possible pour les résidents Belges. En principe, il est toujours cité à comparaître.
** Pas obligatoire si motivé.

Base légale : A.R. 22 décembre 2003 relatif à la perception et à la consignation d'une somme lors de la constatation des infractions relatives à la loi sur la police de la circulation routière et ses arrêtés d'exécution.

B. EXCES DE VITESSE

a. Dans l’agglomération, zone 30, abords d’écoles, zones résidentielles ou de rencontre :

  • Excès de vitesse jusqu’à 10 km/h50 euro;

  • Excès de vitesse de plus de 10 km/h50 euro + 10 euro pour chaque km/h.

b. Sur les autres routes:

  • Excès de vitesse jusqu’à 10 km/h50 euro;

  • Excès de vitesse de plus de 10 km/h50 euro + 5 euro pour chaque km/h.

Lire la suite

mercredi, 13 novembre 2013

contrôles mobiles radar sur autoroute

La rubrique "contrôles annoncés" de la Police fédérale reste bloquée au 31 octobre. Nouvelle politique ?

 

Nos rubriques