https://www.google.com/analytics/web/#report/visitors-overview/a64445863w100415224p104305700/

Politique - Page 3

  • Elections 2014 Seraing Neupré

    On vient de recevoir les résultats du premier canton complet de la circonscription de Liège. Il s’agit de celui de Seraing, qui regroupe la ville de Seraing et la commune de Neupré. Forte progression du PTB et net recul d’Ecolo.

    Qu’est que ça donne  ? Le PS se tasse à 31,6  %, soit une perte de 6,8  %. Le MR progresse de 3  % à 23,16  %. Ecolo perd près de 11  % et en conserve seulement 8,24, ce qui veut dire qu’il est désormais dépassé par le PTB, qui gagne 8,25  % et se retrouve à 10,85  %. Quant au cdH, il perd 0,5  % et obtient 11,57  %.

    A la Chambre, le recul du PS est encore plus fort : un peu plus de 10  % perdus, malgré la présence sur la liste du mayeur de Seraing, Alain Mathot.

  • comment-voter-sur-ordinateur-a-laide-du-vote-automatise

    1.    - Vous introduisez votre carte magnétique dans le lecteur de cartes.

    2.    L’écran vous indique pour quelle élection vous pouvez émettre un vote.
    Pour effectuer un choix, vous placez le crayon optique perpendiculairement à l’écran sur la case de votre  choix. Les cases sélectionnées sont grisées.2

    Vous choisissez d’abord la liste pour laquelle vous souhaitez voter. Ensuite, vous pouvez choisir un ou plusieurs candidats au sein de la liste choisie (un vote de liste est également possible).
    Si vous vous trompez, il n’y a pas de problème. Soit vous annulez votre vote et recommencez votre choix, soit vous placez à nouveau le crayon optique sur la case choisie et celle-ci redevient blanche.

    3.    Lorsque votre choix est terminé, vous confirmez celui-ci.3

    Après la confirmation, votre carte magnétique vous est restituée. Si vous le souhaitez, vous pouvez contrôler visuellement votre vote en introduisant à nouveau votre carte dans le lecteur. Il n’est plus possible d’apporter des modifications à votre vote. Vous montrez ensuite votre carte au président du bureau de vote et vous la glissez dans l’urne électronique.

    Pour une simulation du vote automatisé, vous pouvez visiter, un mois avant les élections,
    le site www.elections.fgov.be

     

  • Élection : record de dépôt de listes pour les élections fédérales

    Les élections sont programmées pour le 25 mai prochain et à quelque semaine de l’ultime échéance, les formations politiques ont massivement déposé leurs listes. De mémoire de greffier, c’est du jamais vu : pas moins de 20 listes se présentent pour les élections fédérales à Liège. 
    Parmi elle, on compte les partis traditionnels et puis une multitude de formations plus petites. 

    Willy Demeyer, tête de liste PS, s’est positionné sur ce « phénomène » : « C’est à la frontière entre le droit et la politique mais il est clair que c’est quand même l’aboutissement de quelque chose. C’est le début de la compétition au sens légal du terme puisqu’avant cela, ce ne sont que les prémisses de constitution de la liste. » 

    Toutes ces listes doivent encore être contrôlées aujourd’hui dans les bureaux principaux des différentes circonscriptions. Il faut vérifier l’équilibre hommes/femmes, les signatures, l’intitulé des sigles, chaque lettre devant avoir une signification. 
    Une fois fait, un arrêt provisoire sera rendu en fin d’après-midi, vers 16h, avant un arrêt définitif jeudi 1er mai. 

    Les formations qui ont déposé une liste ce week-end à Liège pour les élections à la Chambre : RWF, VLC (Valeurs libérales citoyennes), Parti des pensionnés, Parti populaire, Debout les belges, CIM (Citoyens d’Ici et du Monde), Wallonie d’abord, PS, Ecolo, FDF, Nation, La Droite, PTB-go, Mouvement de gauche, Pirate, Islam, cdH, Front wallon, MR et BUB –Belgïe Unie. 

    Et à la Région : cdH, FDF, RWF, La Droite ; Wallonie d’abord, Front wallon, Parti populaire, VLC, MR, NWA, Ecolo, PTB-go, Nation, PS, Islam, Mouvement de gauche, Parti des pensionnés et Vega.

  • Démission de la ministre Marie-Dominique Simonet

    La ministre de l’Enseignement obligatoire et de la Promotion sociale, l’Esneutoise Marie-Dominique Simonet, démissionnera de ses fonctions, pour des raisons de santé, le 17 juillet prochain au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Elle souhaite se consacrer à son combat contre un cancer du sein. 

    A la même date, la députée Marie-Martine Schyns (de Herve) prêtera serment pour endosser le costume ministériel. Choix du président de parti Benoît Lutgen. Du coup, l’ancien échevin liégeois Benoît Drèze va retrouver une place de député fédéral qu’il avait déjà occupée de 2004 à 2007. 

    Chritine Servaes, bourgmestre cdH de Juprelle, était la première suppléante des centristes sur la liste régionale à Liège en 2009. Marie-Dominique Simonet redevenant députée à la suite de sa démission en tant que ministre, la bourgmestre de Juprelle perd donc son siège au parlement wallon.