https://www.google.com/analytics/web/#report/visitors-overview/a64445863w100415224p104305700/

Forces vives - Forces tranquilles - Page 3

  • Interview à l'AHNV qui va vers ses 30 ans.

    Cette année, les festivités du 15 août à Neuville en Condroz ont encore rencontrés un succès grandissants, et cela grâce au dévouement des membres du comité de quartier de Neuville, L'AHNV (association des habitants de Neuville-Village).
    Rencontre avec 3 de leur cheville ouvrière, à peine remis de 4 jours de festivités, la Présidente, Monique Tambour, le Trésorier, Charly Ansia et le Secrétaire Olivier Ansia.

    407499668.JPG2809744885.JPG



    Dans l'ordre de parution;

    Ch.Ansia, M.Tambour, O.Ansia.

     

     Madame la présidente:. vous avez vraiment une équipe dynamique.Pouvez vous Commenter ?

     

    En effet, Nous sommes tous très dynamique pour toutes nos manifestations. Nous donnons toujours le meilleur pour satisfaire nos villageois.

    Le comité va fêter ses 30 ans en 2013,  nous espérons que cela durera encore.
    Nous sommes toujours ouvert à toutes propositions.
    On peut dire que nous sommes un comité ouvert pour tous, si jamais vous voulez nous donner un coup de main, vous êtes les bienvenus. 

    2. Apparemment vous êtes issue d'une vieille famille commerçante Neuvilloise
    Oui, ma famille a toujours vécu à Neuville, ils ont créé leur société de Menuiserie. 

    3. Mr Charles ANSIA, vous auriez fait de l'ANVH un modèle de gestion.?
    Je n’ai pas la prétention d’avoir fait de l’AHNV un modèle de gestion.Néanmoins,j’aime l’exactitude,le clarté, dans les comptes de l’asbl.Les comptes d’une asbl doivent être comme une bulle de verre,transparents.Toutes les sorties doivent être justifiées,ainsi que les rentrées.
    En ce qui concerne l’organisation, il s'agit d’une bande d’amis entourés d’autres copains qui nous aident dans les grosses organisations.Nous optons pour un esprit de franchise,d’honnêteté,et de convivialité.

    4. Depuis combien de temps exercez-vous à titre de trésorier et quel sont vos grands souvenirs? 

    Je suis dans l’asbl depuis sa création c-a-d fin 1983 début 84.Au début,nous étions constitué en association de fait.Lorsque l’association a grandit nous nous sommes constitué en asbl. Il m’est impossible de citer quelques bons souvenirs en particulier,Il y en a beaucoup trop!.Chaque organisation (souper,fête du 15/8,etc..)laisse un bon souvenir et un peu de fierté.

    5. 
    Mr Olivier Ansia, vous semblez très actif à titre de secrétaire,parvenez vous à concilier vie privée et l'AHNV ?

    Actif en effet. Je confirme que cela n'est pas simple de concilier vie privée et vie associative (Ahnv), surtout avec une vie professionnelle toujours plus prenante et 2 petits bouts dont il faut aussi s'occuper (et profiter surtout!) lors de nos temps libre à la maison.
    Je fais mon possible pour le secrétariat, avec l'aide entre autre de mon père et aussi de la fille de notre Présidente, Anais. J'aimerais beaucoup pouvoir faire plus, mais entre travail et vie privée, on cours plus souvent après le temps !!.  

    6. Y-a t-il un esprit Neuvillois ?
    Présidente: 
    Oui, par exemple: Lors de nos fêtes du 15 août, les anciens neuvillois reviennent pour retrouver leurs amis de neuville et profiter de notre fête.
    Nous pouvons dire que tous les membres du comité sont issus de notre quartier de Neuville-Village. 
    Trésorier
    Je pense qu’il existe un esprit Neuvillois,mais il faut tout faire pour le conserver,étant donné que le renouvèlement de la population ne contribue pas a garder cet esprit de village.
    Secrétaire
    L'esprit Neuvillois est toujours là, surtout chez les anciens, mais à mes yeux, il a quelque peu tendance à disparaitre. Notre comité est avant tout une association d'habitants dont le but est d'éventuellement proposer à nos élus communaux des améliorations pour le bien être et/ou la sécurtié de tous, mais avec le temps, notre comité s'est orienté plus vers l'organisation de divers événements dont le but est avant tout être un espace de rencontre. 
    Cependant, je ne perds pas de vue notre but premier qui est d'être un comité de quartier, à l'écoute de ses habitants et pour transmettre des propositions à l'administration (j'en profite pour rappeler que nous sommes toujours joignable pour toutes remarques).
    Ce serait dommage que Neuville (et Neupré en général) devienne un village (commune) dortoir.
    Les gens doivent apprendre à se connaitre dans leur quartier, c'est une richesse qu'il faut cultiver. Le seule conseil que je puisse donner à nos amis Neuvillois (et d'ailleurs également) est de venir à la rencontre de notre comité, nous avons besoin de relève.
    Nous allons sur nos 30ans d'existence, ce serait dommage de voir tout disparaitre par faute de membre. 


    Merci à vous 3 et rendez-vous dans 30 ans?

  • Forces vives

    orsque je suis arrivé à Neupré en 1999, je me suis demandé "Quelle est cette dame si gentille que l'on voit toujours présente dans les évènements de la commune?" . Et c'est pourquoi elle est mise à l'honneur ce jour dans cette rubrique:

    diana 001.jpg Diana PICONE


    Carte de visite:


    Secrétaire de Direction au CHU du  Sart Tilman

    7 rue Fine Pierre 

    4122 NEUPRE - Strivay

    0479/360 701



         Force vive de la commune, mais aussi force tranquille, Diana est la mamy d'une charmante petite Romane âgée de 18 mois. Discrète mais efficace, elle a le sens du dévouement et des  responsabilités. Elle est Vice-présidente du PS de Neupré, Conseillère communale depuis 2006 et chef de groupe au Conseil Communal depuis 3 ans. Elle est active à Neupré Santé Nandrin, Culture Sport Neupré, Conseil Consultatif des Aînés,  Elle est honnête et travailleuse, appréciée par tous de quelque couleur politique que l'on soit pour ses qualités humaines empreintes de tolérance et d'humanisme. Elle représente également les Neupréens à Interseniors, au CH du Bois de l'Abbaye, au Conseil de police et à Terre et Foyer.....(Excusez du peu).

    Elle est particulièrement sensible aux problèmes des enfants et des seniors. 


  • Olga BRANDS, Poétesse de Neupré

    2472294000.JPG

        Olga Brands Lors de l'inauguration du Centre de lecture Renaud Strivay le 20 avril 2012.

    Cliquez sur la photo pour l'agrandir

    Olga BRANDS est née le 14 juin 1948 à Haine-Saint-Paul et habite chez nous à Neuville-en-Condroz Chaussée de Marche, 127/1 près de la pêcherie. 

    On peut vraiment dire qu'Olga Brands s'est attachée à explorer toutes les facettes de ses compétences. Elle a eu une formation de langues, de travaux-publics, de géomètre et de secrétariat. Après un passage à l'armée comme institutrice, elle exerce différents métiers et entre à la Police d'Arlon d'où elle est partie à la retraite. Douée en informatique, c'est aussi une sportive qui pratique le tennis de table. Deux évènements familiaux tragiques l'amènent à se réfugier dans la poésie, non sans succès. Elle a son style propre, contemporain. J'ai regretté que l'on ne cite pas son oeuvre lors des discours de l'inauguration du centre de lecture Renaud Strivay à Plainevaux. Pourtant son oeuvre a été primée à plusieurs reprises. Jugez vous même de l'extrait que j'ai choisi.

    DITES-MOI DAME LUNE

    Mes rêves me troublant, je vais par des chemins,

    Tortueux et boîteux qui me mènent à l'oubli,

    Où l'univers, voilé, ouvre tous les matins,

    Mes yeux encore mouillés sur un ciel toujours gris.


    Mes pensées chavirant, voguant dans l'irréel,

    Ayant peur d'oublier un regard, une voix,

    Ne sachant où planer se perdent dans le froid,

    Se fondent dans l'espace,dans le vide éternel.


    Dites-moi, Dame Lune, pour mon dernier trajet,

    Comment trouver la paix et le repos enfin ?

    Le trouble de mon coeur doit-il rester secret ?


    Qui pourrait comprendre, sinon vous sûrement,

    Le désarroi d'une âme qui s'éteint doucement

    A l'ombre des regards, attendant son destin ?

    Lire la suite

  • Historique AHNV

    Historique

    Le comité de quartier de Neuville-Village a été créé au milieu des années 80.
    Son but?? être un relais entre l'administration communale et la population.
    Néanmoins, son rôle ne se limite pas là puisque le comité s'occupe également de l'organisation de divers manifestations, telles que, entre autre, les festivités du 15/08.
    Ces dernières ont par ailleurs tendance à prendre une extraordinaire ampleur au point que nous devenons une des plus populaire fête de village du condroz.
    Un peu d'histoire...
    Le premier procès-verbal d'une réunion de l'Association des Habitants de Neuville-Village (AHNV) remonte au 14 décembre 1984. Etaient présent lors de cette réunion: Bertholet JL (libraire de l'époque), Ansia Ch. (toujours trésorier actuellement), Nélissen J., Pinan J., Hanique B., Daper D., Daper B., et Collard G.
    Lors ce cette réunion, il a surtout été question de demander à la commune un local pour les réunions et de l'ouverture d'un compte financier.
    On y a également parlé de la problématique de la Chaussée de Marche (et oui, déjà à l'époque !!), de la pose de feux clignotants et du carrefour de l'église.
    La première organisation a été un bal de la St Valentin à la buvette du foot en février 85 qui a rencontré un certain succès.
    Déjà lors de cette année, le comité a commencé l'organisation des festivités de la fête du 15 août (avec un bal dans la cour de l'école).
    1985 a vu également la réalisation de pas mal de choses: panneaux (enfants prudence!), éclairage dans la rue de l'Egalité, la réfection de la voie du vicinal, ...
    En 1986, la comité s'est essentiellement battu pour la sécurité de la Chaussée de Marche (problème toujours pas vraiment résolu actuellement!), mais également pour la création d'une plaine de jeux derrière l'ancienne école des filles (57, Ch. de Marche)
    Du point de vue des activités, outre le 15/08, le comité a organisé un char carnavalesque pour se rendre au grand feu à Neuville-Domaine et la première visite de St Nicolas pour les enfants.
    Une visite des usines Cockerill à Chertal ainsi que de la Centrale nucléaire de Tihange a également été mis sur pied.
    1987: le comité compte toujours une dizaine de membres, bien que certains soient partis, d'autres sont arrivés, comme, par exemple C. Rome (1986).
    Cette année-là (comme dirait Clo Clo !!), à vu le jours de deux manifestations existants toujours actuellement: la marche ADEPS, le 19/04/87 et le souper moules en octobre, le 24/10/87.
    1990 a été une autre date charnière pour le comité de quartier, puisque outre l'arrivée d'un nouveau membre (Streel JP), il a été décidé que l'association devienne une ASBL.
    Au long des années, les organisations n’ont jamais cessés et ce, dans le but de donner l’occasion aux gens du village et d’ailleurs de se rencontrer.
    Elles sont diverses, et sont ancrées dans le calendrier, comme la marche ADEPS qui a eu lieu jusqu’en 2009 (chaque lundi de Pentecôte).
    Malheureusement, depuis lors, nous ne sommes plus en mesure d’organiser cette dernière, par manque de temps et de coup de main.
    Cet historique est l’occasion pour nous de remercier les personnes qui ont œuvrés à la création du parcours différent chaque année et qui faisaient en sorte de faire découvrir des endroits peu ou mal connu de notre commune et de ses environs.
    Il y a les soupers : le souper moules est le plus populaire, il a toujours lieu le 3ième samedi d’octobre et rencontre un succès certain (plus de 250 repas).
    Il y a encore la visite de Saint-Nicolas qui ne raterait son rendez-vous avec petits et pensionnés du village.
    Plus récente comme organisation est le Quizz-Méninge Trophy qui se déroule en septembre : l’occasion pour les convives de tester des connaissances générales dans une ambiance bien conviviale.
    Mais l’organisation la plus connue est la fête du 15 août : certes, ses origines remontent à bien avant la naissance du comité, mais c’est bien ce dernier qui fait que maintenant, chaque années, plusieurs centaines de personnes se donnent rendez-vous.
    Historiquement, le comité tenait un bar à hauteur du 57 (la boulangerie actuelle « La Pavée »), mais avec le temps, l’espace commençait à manquer début 2000 c’est vers l’école maternelle et le relais que les festivités ont lieu.
    2009 a connu un moment de remise en question pour notre association : en effet, en juin, notre Président, JP Streel, véritable moteur du comité nous a subitement quitté.
    Mais il n’aurait certainement pas voulu que les choses s’arrêtent ainsi.
    Depuis lors, c’est Monique Tambour qui œuvre aux commandes du comité, et la motivation de ses membres restent la même.
    En 2014, notre comité de quartier fêtera ses 30 années d’existence : cela grâce à ses membres qui le font vivre, mais aussi et surtout grâce également à toutes ces personnes qui investissent de leur temps précieux pour que chacune de nos organisations soient une réussite.

    A tous, MERCI, et rendez-vous pour nos 30 ans.

    ----------------------

    Composition du comité de quartier
    Présidente : Monique Tambour
    Secrétaire : Olivier Ansia
    Trésorier : Charles Ansia
    Les membres : Nino Minari, Sylvie Verjans, Christophe Ovidio, Françoise Magis, Gabriel Delincé, Angélique Chatin.
    Vous souhaitez nous rejoindre ou participer à l’une de nos manifestations en nous donnant un petit coup de main, n’hésitez pas de nous contacter, O. Ansia (0477/69.19.14).

  • Renaud Strivay Poète de chez nous

    Renaud STRIVAY, un poète à redécouvrir par l’asbl «Mémoire de Neupré»

    Les cahiers de Jadis, sous les plumes de Marc Lorneau, André Krupa et Edouard David, ont à plusieurs reprises présenté des contes et des poèmes de Renaud STRIVAY. Nous voudrions rendre hommage à ce poète de chez nous, puisqu’il donne désormais son nom au Centre de lecture Renaud Strivay de Plainevaux, dont l’inauguration officielle a eu lieu le 22 avril 2012.

    Né à Boncelles, il a longtemps vécu à Plainevaux/Strivay dont sa famille est originaire. Il conserve de la région condruzienne un souvenir dont sa poésie s’inspire en partie:

    Renaud Strivay passe les sept premières années de sa vie à Boncelles: il conserve de son passage à l’école primaire de cette commune un souvenir assez désagréable

    . En 1881, ses parents se fixent à Plainevaux. Ils habitent “non loin de la cascade, une 

    vieille maison située sur la rive droite du ruisseau, près d’un petit pont de pierre”

    . La famille de Renaud y connait une existence paisible, analogue à celle que mènent la plupart des familles ouvrières installées dans les villages autour de Seraing.

    Sa “seconde école” - l’école de Plainevaux “ombragée à gauche par un verger immense et longée à droite par un ruisseau limpide”

     Il est d’ailleurs un excellent élève: il sort le 14 août 1894 diplômé de l’école normale de l’Etat à Huy, et le 21 août 1896, professeur agrégé de l’enseignement moyen du 

    degré inférieur de Nivelles.

    Sa carrière dans l’enseignement commence en 1898: il est professeur adjoint à Liège, puis sous-instituteur communal à Seraing le 16 février 1899. Il est bientôt remarqué pour ses talents pédagogiques: nommé professeur de français des classes supérieures d’adultes le 1er  novembre 1906, il devient directeur des écoles communales de Seraing en 1917. Il prend sa retraitee 1er octobre 1934.

    Renaud Strivay meurt à Liège le 31 mai 1945 d’un cancer osseux. 

    Il avait demandé à être incinéré: la cérémonie a lieu à Uccle le 12 juin 1945. Ses cendres reposent au cimetière de Seraing.      

    (Source: Les Cahiers de Jadis, n°13 pp. 422-425) 

    Il est aussi, comme d’autres intellectuels de la première moitié du XXe , un conférencier touche à tout - plus de 1300 conférences en Belgique et en Europe ! 

    Lire la suite