https://www.google.com/analytics/web/#report/visitors-overview/a64445863w100415224p104305700/

Du pipi qui vaut de l'or

SOURCE / La Meuse < CLIQUER

Les 690 PV dressés pour avoir uriné en rue à Liège ont rapporté 38.000€ d'amendes l'an dernier à Liège.

COMMENTAIRE: (un peu d'humour)

Résultat de recherche d'images pour "s"i on compte arbitrairement la capacité modeste et occasionnelle du besoin d'un demi-litre par infraction cela aura coûté globalement 19.000 € soit 110 € le litre aux contrevenants. Évidemment la quantité peut varier en période de fêtes où les fluctuations boursières montent en flèche. Je suppose qu'il s'agit de messieurs car il y a belle lurette qu'on ne fabrique plus les culottes de grand-mère à ouverture vers le bas. J'ai connu une vieille marchande de fromage de chèvre qui accompagnée de son fidèle animal, fléchissait légèrement les genoux au-dessus d'un avaloir pour terminer par un regard circulaire à la fois inquiet et soulagé. Autres temps, autres mœurs. C'était confirmé par plusieurs témoins quand j'étais enfant. Ben quoi ? Je suis certain qu'aucun zèle scrutateur n'anime les verbalisants qui sont imperméables à la jalousie, les critères de recrutement médicaux les mettant à l'abri de tous soupçons. Certains pratiquants de l'évacuation sauvage, minoritaires bien sûr, se sont même déclarés satisfaits et étonnés de leur valeur humaine. Il ne s'agit cependant pas d'une pratique sans autres dangers, en particulier par grands vents et/ou grands froids. Tout concours quelconque en la matière est déconseillée car attirant l'attention. Oui certains l'ont en or.

Commentaires

  • Je vais en vacances deux fois par an en France. Dans ce pays, énormément de grosses et moyennes villes, et parfois des plus petites, mettent à la disposition des personnes à la vessie capricieuse des toilettes, payantes ou non, même si parfois elles ne sont pas un exemple de propreté ... en Belgique, il y en a très peu, même sur les centaines de kilomètres d'autoroutes ... deux réflexions à ce sujet : 1) encore un moyen supplémentaire à la Commune pour se faire du "blé" ... 2) j'invite alors tous les bourgmestres qui appliqueront cette sanction à consacrer cet argent à munir les communes du Pays de vraies "pissotières" dignes de ce nom.

  • Selon les autorités administratives communale investies du droit d'appliquer des amendes pénales, cette manne céleste ne serait qu'une conséquence secondaire dans le but d'assurer l'éducation civique du citoyen. Dame ! puisque c'est là, autant en profiter. Eduquer, fort bien, mais ou conduire ces personnes en état de fragilité physique. Où sont les équipements similaires déjà que l'empereur Vespasien avait fait ériger?

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel