https://www.google.com/analytics/web/#report/visitors-overview/a64445863w100415224p104305700/

  • Résultats intermédiaires de la campagne BOB

    Résultats intermédiaires de la campagne BOB. 146.634 personnes ont été contrôlées jusqu'à présent (contre 138.230 en 2013-2014). Le contrôle s'est avéré positif pour 3.368 conducteurs (3,0 %). Comparée aux résultats intermédiaires de la campagne de l'an dernier (3,4 %), la proportion de contrôles positifs est en diminution. Le nombre de contrôles a, lui, augmenté de plus de 6 %. Soulignons que deux tiers des conducteurs positifs présentaient une alcoolémie supérieure ou égale à 0,8 ‰. La plupart des conducteurs qui ont repris le volant sous l'influence de l'alcool avaient donc beaucoup bu.

  • Les cartes d’identités plus chères en 2015

    Avec la nouvelle année viennent aussi les nouvelles mesures. Sur l’ordre d’une circulaire du Ministre de l’Intérieur du 24 décembre,les cartes d'identités seraient plus chères en 2015.

    .

  • Actu-Neupré du 31 décembre

    • Actu-Neupré du 31 décembre
    • Résultats intermédiaires de la campagne BOB
    • Les cartes d’identités plus chères en 2015
    • Joyeux réveillon de Nouvel an 2014
    • Bombe sociale dans les CPAS
  • Bombe sociale dans les CPAS

    En Belgique, au 1er janvier, des dizaines de milliers de chômeurs vont se voir retirer leur droit aux allocations. Les CPAS vont être confrontés à de nombreuses demandes d’aide sociale. Comment s’y préparent-ils ?

    A Liège, selon des chiffres basés sur un croisement de données émanant de l’Onem, du Forem et des caisses de payement des allocations de chômage, 1901 personnes seraient exclues. Le CPAS s’attend à être sollicité par 1300 d’entre elles et à ouvrir les droits au Revenu d’intégration sociale (RIS) à quelque 1000 ex-chômeurs. Il y aura également des interventions de type aide sociale complémentaire, qui permet aux bénéficiaires de payer leurs factures d’énergie, leurs frais médicaux, etc. L’Onem n’a pas encore envoyé tous ses courriers annonçant les exclusions.De plus, une deuxième vague d’exclusions est attendue en février qui, elle, est encore non estimable.