https://www.google.com/analytics/web/#report/visitors-overview/a64445863w100415224p104305700/

  • Demain baisse générale des carburants et combustibles

    Super 95Détail 1,606€/L 1,604€/L


    Super 98Détail 1,660€/L 1,659€/L
    DieselDétail 1,479€/L 1,476€/L
    LPGDétail 0,646€/L 0,640€/L
    Gasoil de Chauffage Extra - de 2 000Ll 0,8865€/L  0,8850€/L          
    Gasoil de Chauffage Extra + de 2 000L 0,8597€/L  0,8584€/L          
    Gasoil de Chauffage - de 2 000L           0,8528€/L  0,8513€/L    
    Gasoil de Chauffage + de 2 000L          0,8261€/L  0,8247€/L    
    Propane - de 2 000L                             0,6916€/L  0,6854€/L          
    Propane + de 2 000L                            0,6299€/L  0,6240€/L    

  • Actu-Neupré du 30 sept 2013

    SOMMAIRE

    blog.jpg

    • Actu-Neupré du 30 sept 2013
    • Nouvelles du blog
    • Journée Mondiale de la mer
    • Enquêtes publiques du Service..
    • Pub marrante
    • Surfons Tranquille
    • Strivay façon carte ancienne
  • L'anneau héraldique de Bassompierre

    1378086_10151724522000073_2123064487_n.jpg

     

    e 28  septembre, nous avons publié "Les recherches sur le baron Auguste de Bassompierre ont abouti". Il s'agit d'un descendant du Prince de Mérode qui s'est caché à des allemands à Neuville-en-Condroz pendant la seconde guerre mondiale.

    La photo ci-dessus montre son anneau héraldique. Son blason gravé en creux servait à cacheter la cire du courrier que  l'on  appelait pli (parce que "plié" et cacheté).

    Le sceau (sigillum) provient de l'ANNEAU (annela) qui fut l'instrument le plus ancien pour sceller. L'annulus, comme cachet, disparut dans l'ère chrétienne et le sigillum lui succéda. On trouve cependant quelques chartes du moyen-âge, auxquelles des ANNEAUX sont attachés en forme de sceaux, ce qui peut être considéré comme des exceptions à l'usage général adopté vers le XIe ou XIIe siècle, de ne plus se servir que du sigillum pour sceller. Ce dernier mot, qui signifie simplement l'empreinte du sceau, a été pris indifféremment pour l'instrument et pour l'empreinte qu'il produit. (ALEX. SCHAEPKENSAntiquités écclésiastiques, article inséré dans le Messager des Sciences historiques, année 1847).

  • Surfons Tranquille

    Durant l'été, Facebook a du reconnaître l'existence d'un bug qui a entraîné la diffusion d'informations personnelles de quelques 6 millions d'utilisateurs. Certains diront que sur un milliard d'utilisateurs, c'est dérisoire. Le réseau social a d'ailleurs rapidement réagi via un mail à ses membres concernés, en leur précisant que le problème était lié à l'outil de synchronisation des contacts et que les conséquences étaient très limitées.

    Vous l'avez sans doute déjà observé si vous êtes utilisateurs de Facebook notamment sur smartphones ou tablettes, l'application vous propose de se synchroniser avec votre carnet d'adresses. Pour se faire, elle utilise un outil nommé DYI pour Download Your Information. L'objectif est évidemment de vous permettre de savoir si parmi les personnes référencées dans ce carnet, certaines disposent d'un profil et de vous les suggérer comme amis.

    Facebook s'est justifié en expliquant que les données des utilisateurs concernés avaient effectivement été rendues visibles mais uniquement entre personnes qui se connaissaient déjà. La société de sécurité packetstormsecurity ne conteste pas l'explication mais considère que le problème pourrait être plus sérieux qu'annoncé. Elle rappelle que Facebook constitue des " dossiers fantômes " sur les internautes, y compris ceux qui n'ont pas de compte. Ces dossiers rassemblent des informations sur les habitudes de l'utilisateur notamment grâce à la présence du bouton Facebook que vous pouvez voir sur les sites que vous visitez.

    Et donc, si vous envoyez à Facebook votre carnet d'adresses, vous lui donnez aussi des informations au sujet de personnes qui n'ont pas de profil. Grâce à cette action et à ce processus, Facebook conserve et croise ces informations. Il va notamment les utiliser pour suggérer des personnes même celles qui n'ont pas de compte Facebook.

    Vous voulez un autre exemple concret ? Vous possédez une nouvelle adresse email ou un nouveau numéro de téléphone que vous n'avez pas confiés à Facebook. Mais si un de vos amis a envoyé son répertoire au service et que la fiche vous concernant contenait cette information, Facebook l'aura stockée. Ceci à votre insu, et sans rien pouvoir y faire.

    A cause du bug dont je vous parlais au début de cette chronique, ces informations croisées entre dossiers fantômes ont provoqué des glissements et ont pu être diffusées. Et si vous n'avez pas de profil, Facebook ne pouvait évidemment pas vous prévenir. Il y aurait donc bien plus de victimes qu'annoncé.

    Conclusion, moins vous en communiquez à Facebook et à d'autres services en ligne d'ailleurs, mieux ce sera pour vous.

  • Pub marrante