https://www.google.com/analytics/web/#report/visitors-overview/a64445863w100415224p104305700/

  • La fontaine aux prés

    Cette rubrique est élaborée grâce à la collaboration de l'ASBL Mémoire de Neupré où il est possible de s'abonner en versant 12.50 € sur le compte 0.34-1636968-58 en indiquant "Nouvel abonné": nom prénom adresse; Courriels : nicole.broeders@hotmail.com (secrétariat) ou edouard.david@skynet.be (présidence).

    La fontaine aux prés

    (Extrait de "Mémoire de Neupré")
    Neuville-en-Condroz
    Publié le 4 décembre 2010 
    par Jean Mertens 
    Par Joseph FILÉE


    Depuis 1992, année des fontaines, chacun essaye de se souvenir, qui de son puits, qui de sa pompe, qui de sa source où, chaque jour il venait remplir ses deux seaux pour les besoins alimentaires de la maisonnée.

    Hélas, l’installation des conduites d’eau en 19551 a fait disparaître assez rapidement tous ces points d’alimentation ; et c’est ainsi qu’à Neuville-en-Condroz les quelques pompes ou fontaines se sont retrouvées soit enterrées sous les trottoirs en bitume, soit rasées et fermées d’une dalle au niveau du sol à l’exception de la pompe du Bida dont il subsiste encore la planche d’attache, et l’un ou l’autre puits chez quelques particuliers.

    Et pourtant....Dans les terrains de cultures appartenant au château de Neuville et jouxtant le cimetière américain, il subsiste encore une jolie fontaine. Si elle a résisté à l’invasion des canalisations c’est sans doute parce qu’à cette époque elle était déjà oubliée, et cet oubli l’aura sauvée.

    Installée sur le versant sud dominant le château de la Neuville, constituée de trois murs de briques barrés d’une porte de fer, et recouverte de terre, elle devait alimenter le jardin du château et son jet d’eau.

    Elle a été surmontée d’une jolie colonnette de pierre en 1792, époque des grandes transformations décidées par les propriétaires, la famille de Lannoy.

    Appelée "la fontaine au pré (ou au preit)" elle a donné son nom au nouveau lotissement de la "Terre à la Fontaine".

    Elle était connue des ouvriers agricoles qui venaient y puiser une cruche d’eau bien fraîche pour étancher la soif qui se faisait sentir aux heures les plus chaudes de l’été, quand on fauchait les moissons de la Terre des Quarrés ou le long du Bois des Fumets. Ainsi que pour les premiers ouvriers du cimetière américain qui s’y désaltéraient après avoir creusé les fosses pour y enterrer les corps de ces jeunes américains tombés dans les Ardennes.

    Actuellement, elle est livrée à la curiosité de quelques enfants imaginatifs qui en font leur île de Robinson, leur caverne d’Ali-Baba ou leur campement de survie. Mais il est urgent de la dégager de toute végétation sauvage qui a envahi son tertre et de restaurer ses murs de briques crues. De plus, sa colonne présente un réel danger pour celui qui, malencontreusement, descellera la dernière brique qui la maintient encore en équilibre.

    L’année des fontaines est donc arrivée à point nommé ; l’Administration Communale, qui a reçu le feu vert de la part du propriétaire, a bien l’intention de s’en occuper, et c’est heureux ! Elle reste en effet la dernière fontaine digne de ce nom sur le territoire de La Neuville.

    1 Note 2010. Les villages ont eu l’eau courante bien plus tard que les villes avoisinantes. (JM)

     
  • Fin des travaux rue Martin

    expo 028.jpg

    Les travaux assumés par la firme AB.Tech, hormis le marquage sont terminés rue Martin. Par là même finies les longues déviations. Ils se sont  prolongés sur la commune d'Esneux. La différence semble marquante.

    Plusieurs riverains nous ont fait remarquer la dangerosité de la différence de niveau entre la chaussée et les accotements en contrebas, ressemblant en cela à certaines routes d'europe de l'est ou le phénomène est source de nombreux accidents. Nous avons rencontré Jean Pascal D'INVERNO 1er échevin et en charge des Travaux-publics et de l'Environnement. Il nous a fait remarquer à juste titre que la rue Martin est une route nationale relevant du Ministère de l'Equipement et des Transport. Il nous a cependant rassuré. En effet une deuxième phase à cet égard serait programmée.

    La réponse de l'Echevin:

    Cher Monsieur Hakin,

    Je fais suite à notre entrevue de vendredi dernier.

    Les travaux de réfection de la Grand'Route à Plainevaux (tronçon  carrefour Fine Pierre - Route de Bonsgnée jusqu'à la Coccinelle) seront adjugés par la Région Wallonne ce mardi 25 octobre.

    Rappelons, que cette voirie est régionale donc non gérée par la Commune.

    Ils ne concerneront essentiellement que la voirie avec travaux de ragréage de ce qui existe en accotement.  Toutefois, si le besoin s'en faisait sentir, ponctuellement, à la demande de la Commune un accotement pourrait être réalisé.

    Ils seront réalisés par phase le plus rapidement possible à la sortie de l'hiver prochain.

    Par phase, car il ne faudra pas être en chantier lors du passage du Tour de France qui empruntera cette voirie, en venant d'Ouffet, pour gagner Rotheux par le col de Bonsgnée.

    Bien à vous

     

     

    Jean-Pascal D'Inverno
    Echevin des Travaux & de l'Urbanisme
    Commune de Neupré
    Tél : 04/371.38.88
    Fax : 04/372.04.05

  • L'homme (J.H.)

    1. Dieu créa l’homme à son image, puis il créa la femme suivant ses rêves

    2. Un homme politique qui parle n’est pas dangereux. C’est l’écouter qui l’est.

    3. L’homme qui ne veut vivre debout fait la bête.